«Musicien passionné et personnalité aux facettes multiples, Henri Demarquette joue du violoncelle comme on embrase une forêt profonde ; pas un de ses coups d’archet ne laisse indifférent car il réveille l’inconscient de la musique » O. Bellamy (Le Monde de la Musique). Henri Demarquette, né en 1970, entre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Titulaire d’un Premier Prix à l’unanimité, il travaille également avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis, avec Janos Starker à Bloomington aux Etats-Unis.

Familier de la scène dès l’âge de 14 ans, il débute à 17 ans par un récital au Théâtre du Châtelet et une émission télévisée enregistrée par France 3 avec la pianiste Hélène Grimaud. Il est aussitôt remarqué par Lord Yehudi Menuhin qui l’invite à jouer sous sa direction le Concerto de Dvořák à Prague et à Paris.

Depuis, sa carrière prend un essor international qui le conduit dans de nombreuses capitales accompagné des plus grands orchestres français ou étrangers comme récemment le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National de France, le London Philharmonic, l’Orchestre de Chambre de Paris, le Tokyo Symphony, l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, le Sinfonia Varsovia, la NDR de Hannovre, et en compagnie de ses partenaires pianistes privilégiés Boris Berezovsky, Michel Dalberto, Jean-Bernard Pommier ou Frank Braley. Henri Demarquette joue également en duo avec l’accordéoniste Richard Galliano un programme éclectique s’étendant de Bach à Galliano. Henri Demarquette poursuit également plusieurs projets Vocello : un programme pour violoncelle et choeur a capella réunissant des oeuvres de la Renaissance en regard aux musiques contemporaines. De nombreuses oeuvres nouvelles sont en préparation pour cette formation.

Arborescence ou mille ans de musique, du chant grégorien à la musique d’aujourd’hui présentés au violon, violoncelle, piano et bandonéon. Together, A Tango Dream, collaboration fructueuse entre Henri Demarquette et le groupe «El Despues». Une histoire du Tango depuis ses origines jusqu’à une création de Gustavo Beytelmann.

Esprit curieux, Henri Demarquette aborde régulièrement la musique contemporaine, et se plaît à défendre des oeuvres rares. Il travaille en étroite collaboration avec les grands compositeurs actuels et suscite la composition d’oeuvres de Olivier Greif, Pascal Zavaro, Eric Tanguy, Florentine Mulsant ou Alexandre Gasparov. Son interprétation du concerto Tout un monde lointain de Henri Dutilleux à donné lieu à un film documentaire diffusé sur la chaine Mezzo.

Il est depuis 2012 invité par Michel Onfray à intervenir dans le cadre de l’Université Populaire de Caen. En compagnie de Jean-Yves Clément, essayiste, poète, musicien, il évoque divers aspects de la musique sous forme de causeries-conférences.

Au cours de la saison 2013-2014, il se produt ainsi, entre autres destinations, en Inde, en Corée, en Belgique, lors de plusieurs tournées en Russie, à Berlin, Jérusalem, à La Cité de la Musique, au Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre du Rond-point, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, au festival d’Auvers-sur-Oise, à l’Académie Maurice Ravel de Saint-Jean de Luz…et donne en première audition des oeuvres pour violoncelle et choeur d’Eric Tanguy et Philippe Hersant et des concertos de Michel legrand et Richard Galliano.

Cette ouverture d’esprit se reflète dans une discographie éclectique, couronnée de nombreuses distinctions en France et à l’étranger parmi laquelle se trouvent : Jean Cras : Trio à cordes et quintette pour flûte, harpe et trio à cordes avec J. Hurel, M.P. Langlamet, P. Graffin et M. da Silva (Timpani Records)
Camille Saint-Saëns : Concerto n°1, Sonate n°1, Carnaval des Animaux avec B. Berezovsky, B. Engerer et l’Ensemble orchestral de Paris dir : J. Swensen (Mirare). «Choc classique» décembre/janvier et une clef ResMusica) Olivier Greif : Par la Chute d’Adam Orchestre National de France, dir : J.C. Casadesus, piano : G.Bellucci. (Universal Music France). choc de l’année Classica et clé de l’année ResMusica.
Johannes Brahms : Les 3 sonates avec M. Dalberto (Warner Classics). «Choc du monde de la musique», «RTL d’OR», et ffff de Télérama
Invitation au voyage oeuvres de Fauré, Debussy, Massenet, Duparc, Ravel, Poulenc avec B. Engerer (Warner Classics). «Choc du monde de la musique»
L.v. Beethoven : L’intégrale des sonates avec Michel Dalberto en DVD (Armide) Frédéric Chopin : L’intégrale de l’oeuvre pour violoncelle avec B. Engerer (Intrada) Jean-Sebastien Bach : Les 6 Suites pour violoncelle seul (collection du Festival d’Auvers sur Oise)
Josef Haydn : Les deux concertos avec l’orchestre de chambre de Toulouse (Verany)
Jean Cras : La Légende avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg (Timpani)
James Mac Millan : L’intégrale de l’oeuvre pour violoncelle et piano avec Graham Scott (Deux-elles)
Florentine Mulsant : Sonate pour violoncelle seul (Ar.re-se)

Henri Demarquette a reçu de l’académie des Beaux Arts le Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca. Il joue «le Vaslin», violoncelle crée par Stradivarius en 1725, confié par LVMH/Moët Hennessy.Louis Vuitton.



 
     
 
 
Copyright © Les Grands Crus Musicaux - Moma Culture - Facebook