Considérée comme une des plus grandes pianistes sur les scènes internationales, Claire-Marie Le Guay s’est produite ces derniers mois à La Folle Journée au Japon, au Mozarteum de Salzburg avec Louis Langrée, au Festival de Schwetzingen, au Festival de La Roque d'Anthéron, au Festival Enesco de Bucarest. Elle rentre d’une tournée de deux mois aux Etats-Unis.

Elle donnera pour la deuxième saison en 2015-2016, une série de récitals Au cœur d’une Œuvre Salle Gaveau à Paris, montrant un talent rare pour partager l’émotion et la connaissance de son art avec le public.

Son récent enregistrement BACH, paru chez Mirare, a été brillamment récompensé par la critique : Choc de Classica et Maestro de Pianiste. « Claire-Marie Le Guay organise son récit par des gestes amples, comme effleurant les mouvements d’une horloge intérieure dissimulée sous l’éloquence du chant. » (cf Pianiste)

En 2015, DECCA a édité 3 coffrets de ses enregistrements témoignant de son très large répertoire, allant de Haydn et Mozart à Liszt, qualifiés par le magazine Gramophone de “contribution magistrale”, en passant par Ravel, Gubaidulina, etc. « Avec la même élégance, cette façon de jouer sans avoir l’air d’y toucher, mais où, les dernières notes à peine éteintes, on comprend qu’il s’est passé quelque chose. » (cf La libre Belgique).

Après ses études au CNSMDP dans les classes de Jacques Rouvier, Bruno Rigutto, Christian Ivaldi, elle a été lauréate de la Fondation pour le piano du lac de Côme, et a elle a poursuivi sa formation au contact de remarquables personnalités musicales telles que Dmitri Bashkirov, Alicia de Larrocha et Andreas Staier.

Claire-Marie Le Guay est lauréate de prestigieux concours internationaux parmi lesquels l’ARD de Munich, le Concours Maria Canals de Barcelone, etc.
Elle est également Lauréate des Victoires de la Musique.
Invitée de nombreux orchestres - Bayerischer Rundfunk à Münich, Camerata Salzburg, Orchestre de Chambre de Lausanne, New Japan Philharmonic, London Philharmonic Orchestra, Orchestre de Paris, Orchestre National de Lyon, Staatskapelle de Weimar, etc.

Elle a joué sous la direction de Daniel Barenboim, qui l’a invitée personnellement pour une tournée aux États-Unis, Louis Langrée, avec qui elle a enregistré deux disques, Emmanuel Krivine, Christian Arming, Jerzy Semkow ou encore Yuri Temirkanov. Applaudie au Théâtre des Champs-Élysées et Salle Pleyel, au Queen Elizabeth Hall, au Musikverein de Vienne, à Carnegie Hall et au Suntory Hall de Tokyo, elle se produit en musique de chambre avec François Salque, Olivier Charlier, Éric Le Sage, Lise Berthaud, Marc Coppey, Gidon Kremer, ou les quatuors Ébène, Mandelring et Modigliani.

Claire-Marie Le Guay aime le renouveau à travers la création ou l’interprétation d’oeuvres de compositeurs de notre temps : jouant régulièrement Mantovani, Dutilleux, elle est la dédicataire de plusieurs œuvres de Thierry Escaich. Elle a passé commande à plusieurs compositeurs français, dont un conte musical, Timouk, l’enfant aux deux royaumes, en livre-disque aux éditions Didier Jeunesse.

Passionnée d’échanges et aimant susciter la curiosité d’écoute, elle collabore depuis 2012 à un projet artistique pour les enfants avec l’Opéra de Dijon.
Claire-Marie Le Guay enseigne au CNSMDP depuis 2001, classe de Michel Dalberto.
Elle est directrice artistique de l’association Jeux de Miroirs qui a pour objet la transmission de la musique. Claire-Marie Le Guay est Eisenhower Fellow 2015.

 
     
 
 
Copyright © Les Grands Crus Musicaux - Moma Culture - Facebook